Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 14:44
Pour donner vie à nos arbres généalogiques, de nombreuses sources sont consultables. Début février, j'ai pris en photos les 550 pages d'un registre d'écrou ... celui de la prison de Saint-Calais pour la période 1793 - an X (consultable aux AD72 sous la cote L 1830).

Voici le résumé des premières pages que je viens de transcrire. Vous y trouverez peut-être vos ancêtres, ou des collatéraux.

Selon les prisonniers, il y a plus ou moins de détails. Parfois, il n'y a que le nom (sans le prénom), et d'autres fois, il y a la profession, le domicile, le motif d'incarcération, ou même encore la description physique.

Bonne Lecture.



21 août 1793 :
Pierre VIVET, Pierre BRIERE et René LORIOT, soldats volontaires déserteurs
 
8 septembre 1793 :
René RIBOT, cabaretier et journalier au bourg de Montreuil-le-Henri.
Emmené à la maison d’arrêt du district de Saint-Calais (suite au Mandat d’arrêt du juge de paix officier de police) par Jacques BOULLAY, caporal de la garde nationale de Montreuil-le-Henri et 6 gardes nationaux.
Le 26 septembre 1793 : transfert en la maison de justice du tribunal principal du Mans.
(Voir 22 frimaire an II)
 
15 septembre 1793 :
Joseph et Pierre GUERINEAU ( ?)
 
19 septembre 1793 :
René LANDIER ?
 
20 septembre 1793 :
Jacques DESHAYES
Conduit à la maison d’arrêt de Mondoubleau le 22 septembre 1793.
 
20 septembre 1793 :
Etienne HERPIN
 
 
23 septembre 1793 :
Jean TROITEU (?), volontaire du district de Mondoubleau, déserteur.
 
26 septembre 1793 :
Louis HUET (?), soldat volontaire du bataillon de Jemmaps, faisant partie de l’armée du Pont-de-Cé, déserteur.
* Conduit le 27 septembre 1793 en la maison d’arrêt du Mans.
 
26 septembre 1793 :
Etienne HERPIN, de Cogners.
 
4 octobre 1793 :
Claude GOULET, cavalier national de la commune de Lavenay, pour cause de désertion.
 
.. / .. / ….
Le nommé MEUNIER
 
1er brumaire an II :
Le sieur MUSSET (MUSSé)
Le 2 brumaire an II a été transféré en la maison d’arrêt du Mans.
 
1er brumaire an II :
André ROUVRE, volontaire de la Chapelle-Huon.
 
1er brumaire an II :
Jacques FOUSSARD, soldat volontaire de la Chapelle-Huon.
 
10 brumaire an II :
Charles VIVET, soldat volontaire d’Écorai a été mis hors des prisons.
 
10 brumaire an II :
René ROUSSEAU, soldat volontaire, a été mis hors de la maison d’arrêt.
 
10 brumaire an II :
Le nommé BRIERE, soldat volontaire, a été mis hors de la maison d’arrêt.
 
Nous maire et officiers municipaux avons arrêté le présent registre de geolage pour le payement de la paille fournie par le geolier aujourd’hui 21 brumaire an II.
Signé : SOUIN TIBERGERIE, maire
 
21 brumaire an II :
Auguste SORIN a été mis à la maison d’arrêt sur requisitoire du Comité de Surveillance
 
24 brumaire an II :
Le citoyen BRUNEAU.
Elargi le 26.
 
29 brumaire an II :
Philippe GASNOT, volontaire d’Evaillé
… frimaire an II : élargi des prisons
 
14 frimaire an II :
Les nommés MARTEAU et Jean MEUNIER, de la garde nationale du Mans, ont été déposé en la prison de cette ville par un détachement de la garde nationale de Sargé.
Elargis de la prison le 16 frimaire.
 
15 frimaire an II :
Le nommé HERTEREAU.
Elargi des prisons le 17 frimaire an II.
 
15 frimaire an II :
Jean LECOMPTE (à la charge et garde du citoyen Gatien FOUCAULT, concierge de la dite maison d’arrêt).
Elargi des prisons le 17 frimaire an II.
 
15 frimaire an II :
Pierre COLLIN, de Brûlon
 
20 frimaire an II :
Jean-Baptiste GALLOUIN, de Sourdeval (50), Antoine HERVILLE, de la Chapelle-Huon, et Jean BOURé, de Lavenay, sur le réquisitoire du Comité défensif.
 
22 frimaire an II :
La garde de cette ville, sur le réquisitoire du Comité Défensif, a conduit à la maison d’arrêt, le nommé RIBAULT de Montreuil, comme reconnu être celui qui fut échappé du nombre de ceux qui ont été conduit des prisons du Mans en celle de Vendôme … été trouvé chez lui du blé (bled) qu’il avait volé.
(Voir 8 septembre 1793)
 
23 frimaire an II :
Le nommé THENAIZIE, arrêté et mené par les gendarmes BOSSé et REYNAUD, muni d’aucun passeport et reconnu du parti des rebelles et sorti du Mans.
Elargi et envoyé au Vendôme à la commission militaire le 24.
 
24 frimaire an II :
Jacques DUPONT, maçon, pour avoir dit qu’il avait crossé la municipalité de Bessé et qu’il en ferait bien autant à celle de Saint-Gervais.
Elargi le 25 suivant la lettre des officiers municipaux de Saint-Gervais de ce jour. Jean GUETTIER, François GASNIER, François LEROUX et DUBRAY.
 
26 frimaire an II :
Les nommés RETIF, Jean LECONTE, René EMONNET, Michel BOUJU, Antoine CRUCHET, Joseph GOUSé, Louis LECHABLE, François HERPIN, Jean HERPIN, Pierre LEBERT, François BELLE… (?) et Louis GROISI.
Elargi(s) le 27 frimaire.
 
27 frimaire an II :
Joseph LE COMPTE.
Conduit au Mans le 30 frimaire.
 
29 frimaire an II :
Le nommé VERRIER.
 
3 nivôse an II :
Charles DORRé et René MARTIN, volontaires.
 
16 nivôse an II :
Michel DEROUIN, volontaire.
Elargi le 15 ventôse an II.
 
5 pluviôse an II :
Jean TAILLECOURT.
Le 5 pluviôse : … maison de force … ?
 
13 pluviose an II :
Thomas DUVALLON (?), Marchand à Calais-sur-Anille (nom révolutionnaire de Saint-Calais).
Sorti le 9 ventôse pour aller au Mans.
 
19 pluviôse an II :
François PINGNANS ?
Par Charles BOIRé et François RUFLIN, gendarme.
En vertu du jugement rendu au tribunal du district de Calais-sur-Anille le dit P… a été élargi le 23 pluviôse an II.
 
22 pluviôse an II :
Louis MARTIN, sabotier, de Courcemont
23 pluviôse an II :
La nommée Jeanne VALLéE, Renée GUINEART, Jean BOUDET, et la femme TOUTIN
Elargis le 15 ventôse an II, sauf Jeanne VALLée amener au Mans le 21 ventôse an II.
 
24 pluviôse an II :
Jean TAFFOREAU et Jacques TAFFOREAU, soldat du bataillon de …, déserteurs.
Elargis des prisons le 3 ventôse en II.
 
2 ventôse an II :
Les nommés TRUDRON (?) et FERRANS, de Berfay
Conduis au Mans le 21 ventôse en II.
 
4 ventôse an II
Joseph COLLET, de Cogners.
Conduit et mis en la maison d’arrêt par François PLAIS, huissier audiencier au tribunal du district de Calais-sur-Anille.
Elargi des prisons de Saint-Calais le 10 ventôse an II.
 
12 ventôse an II
François CHENETIER que nous (Christophe BOSSé, Gendarme) avons arrêté sans congé ni passeport.
Elargi le 14 ventôse an II.
 
20 ventôse an II
Les nommés GUILLON et ROULLIER, de Montreuil-le-Henri
16 germinal (transfert ?)
 
???
Bernard NICOT, fileur de laine
 
8 prairial an II
Louis LEJEUNE ?
Elargi le 9 prairial an II
 
8 prairial an II
Julien BREBION (de Bessé ?)
Conduis au Mans
 
12 prairial an II
Anne PASQUIER, fille de Saint-Mars-de-Locquenay
Marie COCU, femme de Marin DROUINEAU, de Villaines-sous-le-Grand-Lucé
Jeanne CHARTRAIN, Veuve d’Antoine COCU, leur mère de la même commune
Catherine COCU femme de Jean JOUAN, de Tresson
28 prairial en II : … en celle du Mans
 
???
Etienne NOLI ? arrêté à Vendôme comme vagabond
 
3 thermidor an II
Joseph GASNIER et Jean SOUAVIN à cause … de brigade en brigade.
 
14 thermidor an II
René BARREAU
19 fructidor an II : soustrait de la maison d’arrêt de Saint-Calais pour le rendre de brigade en brigade au Mans.
 
23 thermidor an II
VALANTIN, Brigadier de la gendarmerie nationale du Mans, a soustrait Julien BERBION (BREBION) de la maison de justice du Mans pour le laisser à la maison de force de Saint-Calais
 
Antoine ROSSIGNOL, Joseph LEROUX, Etienne (?) CHANTELOUP, Notable, Bourgeois et Agent national. De cette commune  
Avons visité une des prisons où étaient ? déposés 3 hommes dont 2 d’entre eux sont condamnés à la détention par le tribunal … criminel et le 3ème traduit au tribunal des jurés ? de ca district, avons remarqué une infraction faite en le mur qui sépare la dite prison d’avec la propriété de la veuve SIMON de la largeur d’environ 3 à 4 pieds.
 
25 thermidor an II
Louis DESAYS (DESHAYS) et René DESAYE (DEHAYE)
(Jean Baptiste ALGAZOT ?, gendarme national de la Brigade de Mondoubleau)
28 thermidor an II
 
1er fructidor an II
(Antoine BERGEOT, Huissier public près le tribunal du district de Saint-Calais)
René BARREAU, garçon meunier originaire de Thorigné
 
11 fructidor an II
François CHARTIER
Elargi le 30 fructidor an II
 
1er vendémiaire an III
Jean CHESNIER, volontaire de la 1ère Reg…
Exibé de cette maison de force le 2 vendémiaire
 
4 vendémiaire an III
Marie COCU, femme DEROUINEAU
Jeanne CHOUTEAU
Denise ? COCU et Catherine COCU femme FOREAU (JOUAN ?)
8 brumaire an III
 
14 vendémiaire an III
René VERDIER
17 vendémiaire an III
 
18 vendémiaire an III
Michel BRIERE, arrêté à Coudrecieux
22 vendémiaire
 
5 brumaire an III
CHAMPION, marchand fripier à Vibraye
Fait écroué par François PLAIS, huissier public près le tribunal du District de Saint-Calais
 
5 brumaire an III
Julien GUIBERT et Marie GUIBERT prévenu d’avoir volé une peau de cheval.
Julien GUIBERT a été élargi le 6 brumaire an III
Marie GUIBERT transférée dans la maison d’arrêt de Vibraye le 7 vendémiaire an III
 
???
Le nommé THOMAS
Conduit au Mans.
 
7 nivôse an III
René BEAUREAU (BARREAU)
Exibé de la maison d’arrêt de Saint-Calais pour le traduire en celle du Mans le 16 nivôse an III
 
3 pluviôse an III
Les nommés ROBERT et BARRé
4 ventôse an III
 
8 pluviôse an III
Jean GADOUARD (GADOIS)
Elargi le 17 nivôse an III
 
22 pluviôse an III
Jacques VADé (en vertu du mandat d’arrêt du citoyen COTEREAU, juge de paix au canton de Vibraye)
Transféré au Mans le 8 ventôse an III
 
22 pluviôse an III
Jean HERSANT (en vertu du mandat d’arrêt du juge de paix de Bessé).
 
6 germinal an III
Louis LAMOUREUX, domicilié à La Ferté-Bernard
Jean GOUD ?, se disant de Saint-Germain-de-la-Coudre
Jeanne CHARPENTIER
Louis FRISON, se disant de Cherré


... Prochainement, la suite du registre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

monique bluesy 26/02/2008 22:55

il y en avait du monde dans les prisons

Yvan Matagon 22/02/2008 21:53

Bonjour, Cet absolument passionnant ! Cela mériterait une petite base Excel déposée quelque part sur le net pour la rendre interrogeable par tous. Et pourquoi pas mutualiser les données ? En effet, vous n'êtes certainement pas le seul à avoir dépouillé, ou être en train de dépouiller des registres d'écrou. Pourquoi ne pas créer une base nationales, interrogeable en direct ou pas, en tout gratuit (dépôt sur geneanet), semi-payant via une assoc (geneabank), payant (votrefamille.com) ? D'autant que ces registres d'écrou sont une voix d'accès à la Série U qui permet d'entrer ds les archives judiciaires (registres des jugements par exemple pour savoir pourquoi ces braves gens furent écroués). En tout cas félicitations et ne laissez pas ces dépouillements sans suite. Tenez-nous au courant

LECLERC 22/02/2008 15:19

Beau travail!il me tarde de lire la suite pour voir si je ni retrouve pas un de mes ancetre!Merci pour ces données,qui rendront service certainement a d'autres personnes qui comme moi ne peuvent se deplacer au ADAmitiées Laurence