Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 10:53

La généalogie est un loisir grisant. On est toujours tenté de vouloir remonter plus haut, cependant les homonymes existent et des coquilles peuvent aussi exister dans les actes. Par conséquent, il convient d’être toujours très vigilant et vérifier / croiser les données trouvées sur des arbres en ligne ou dans les actes eux-mêmes.

En 2013, j’avais écris à 6 généalogistes, car une erreur commençait à être dupliquée sur l’ascendance BOIVIN … Aujourd’hui, il y a 103 résultats sur Geneanet en recherchant le couple Mathurin BOIVIN et Léonarde JOUSSEAUME.

La plupart des généalogistes ayant ce couple ne mettent pas l’ascendance de Mathurin, mais environ 1/3 mettent une ascendance qui est chronologiquement impossible :

 

 

Mathurin BOIVIN et Léonarde JOUSSEAUME ont eu des enfants à Bessé-sur-Braye (72) entre 1589 (vue 120) et 1605 (vu 7). En donnant un âge minimum de 16 ans à Mathurin BOIVIN à la naissance de son 1er enfant connu en 1589, il est donc né avant 1573.

Or, certains arbres indiquent que Mathurin BOIVIN a été baptisé le 27 février 1619 au Lion d’Angers (49) de Jean BOIVIN et Jeanne PATRIN.  Cet acte existe bien au Lion d’Angers (vue 97 / 117), mais il ne peut pas s’agir de notre ancêtre.

D’une part, naître 30 ans après son premier enfant, c’est peu courant wink

 

D’autre part, les 2 lieux sont éloignés (environ 120 Km) … Même si en soit, ce n’est pas impossible puisque nos ancêtres voyageaient plus que nous ne le pensons.

Mathurin BOIVIN (époux de Léonard JOUSSEAUME) n’est donc pas fils de Jean BOIVIN et Jeanne PATRIN. Il semble apparenté à un Julien BOUEVIN (son frère ?, son père ?), parrain de son premier enfant en 1589. Mais pour l'instant, je n'ai pas d'autre indice pour retrouver l'ascendance de Mathurin.

 

Dans les registres de Bessé-sur-Braye, je n’ai pas trouvé d’éventuels liens avec les BOIVIN du Lion d’Angers. A noter qu’il y a d’autres BOIVIN / BOUEVIN sur Bessé-sur-Braye dans ces années-là.
En 1582 (vue 70), on trouve Gatien BOIVIN et sa femme Jeanne RENVOISE.
en 1589 (vue 119) :
- Michel fils de Jean BOIVIN

- Martin fils de + Etienne BOIVIN

Partager cet article
Repost0

commentaires

Agathe 11/04/2020 18:15

Bonsoir, voici encore un article qui m'intéresse fortement, un de plus. Les homonymes sont effectivement très nombreux et je viens juste de "casser" la branche d'une amie trop vite partie sur une mauvaise piste. Dans mon feuillage, j'ai cru mettre la main sur le contrat de mariage de deux de mes aïeux: mêmes noms, même ville, même époque. Et pourtant, mauvaise pioche.
Il faut effectivement être prudents, remonter à la source et croiser le maximum de documents.
Et ne pas hésiter à faire part de nos doutes.
Je vous souhaite de belles recherches.
Agathe ( sur la toile)