Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 12:00

Voici une étrange découverte que j'ai fait hier dans les registres paroissiaux de Bessé-sur-Braye (72).


B 1643-1668 S 1660-1663 M 1643-1668 - vue 187 / 235


On y trouve à la date du 12.4.1646 la célébration de mariage entre :

 

- René DALUSEAU, fils de + Mathurin DALUSEAU et de + LUCAS, de Genilly ? en Touraine

- Marie PAVY, fille de + René PAVY et de Marie DAVID, de Courdemanche, et veuve de + Mathurin DUGUé.

 

Une note a été rajoutée en bas de page le dernier jour de décembre suivant.

Le mari de Marie PAVY n'était en fait pas décédé !

 

"le dernier jour audit an 1646 Mathurin DUGUé mari de ladite PAVY qu'on disoit et soutenoit d'être décédé s'étant présenté devant nous curé soussigné nous a dit qu'il estoit mari d'icelle PAVY et l'avoit espousée en l'église de Villaines sous Lucé c'est pourquoi avoir interrogée ladite PAVY sur ce subjet et si elle connaissoit ledit DUGUé pour mari m'ayant répondu l'avoir épousé et qu'elle croyoit et avoir été assurée qu'il estoit décédé depuis qu'il l'avoit quittée et abandonnée, je lui ai défendu d'habiter et de cognoistre plus ledit DALUSEAU et lui ai ... de retourner avec ledit DUGUé ... aussi j'ai défendu audit DALUSEAU de tenir et recognaistre pour femme ladite PAVY en présence de Mre René LEMOINE prêtre et Philippe HALGRIN Notaire"

 

 

Marie PAVY a donc du retourner vivre avec le mari qui l'avait abandonnée, et se séparer de son nouvel époux.

Si vous trouvez des éléments sur la suite de cette histoire, n'hésitez pas à mettre un petit commentaire.

 

Merci d'avance.

 

Nicolas


Partager cet article

Repost 0
Published by cocojobo - dans Actes originaux
commenter cet article

commentaires

Anthony 19/07/2010 14:18



Amusant! J'ai nombre d'ancêtres à Villaines sous Lucé, mais aussi à Genillé en Touraine (plus de 120 kms entre les deux communes), dont ... une famille DALUZEAU! Je n'ai cependant pas
réussi à faire le lien entre les deux. Merci cousin pour cette anecdote.



Yves Piraux 18/05/2010 14:05



Nicolas, bonjour.


J'ai trouvé, dans les registres paroissiaux de Bessé, une suite aux aventures de Marie PAVY et de René DALUSEAU.


B 1643-1668 S 1660-1663 M 1643-1668 ; vue 24/235 :


 


Le dimanche 15e jour de juillet au dit an [1646], fut baptisée par nous soussigné vicaire, Marie DALUSEAU fille de
René DALUSEAU et de Marie PAVY sa femme et furent parrain et marraine Me Jean GIRARD receveur du chasteau de Bonneveau et Vancé et de Michelle BRILLARD femme de Me René MOREAU  receveur de Courtanvau dont le dit Me Jean GIRARD demeure à Bonnevau et les autres en cette paroisse.


P. SEDILLEAU, J. GIRARD


 


Le dimanche 15e jour de juillet au dit an [1646], fut baptisée par nous soussigné vicaire, Marie DALUSEAU fille de
René DALUSEAU et de Marie PAVY sa femme et furent parrain et marraine Me Jean GIRARD receveur du chasteau de Bonneveau et Vancé et de Michelle BRILLARD femme de Me René MOREAU  receveur de Courtanvau dont le dit Me Jean GIRARD demeure à Bonnevau et les autres en cette paroisse.


P. SEDILLEAU, J. GIRARD


 


vue 46/235 :


Le mesme jour 13 décembre 1650, fut baptisée par nous vicaire soubsigné Margueritte, fille de René DALUSEAU et de Marie PAVY sa
femme demeurant au bourg de Bessé et furent les parrain et marraine Me René MOREAU receveur du marquisat de Courtanvau et Margueritte fille de Me René BOULLé tous de cette paroisse. SEDILLEAU
prêtre, M. BOULLAY, R MOREAU


 


 


vue 80/235


Le mardy vingt et un des dits mois et an [aoust 1657] fut baptisée Renée fille de René DALUSEAU et Renée MAINET sa femme et
furent les parrain et marraine honorable Louis FRANCHET de la paroisse de Vibrais et de Renée, fille de M. René AUVRAY, me apoticaire, tous de cette paroisse.


Louis FRANCHET Renée AUVRAY, P. SEDILLEAU prêtre.


 


vue 100/235


Le mardy neufviesme jour de novembre au dit an, fut baptisée par nous prêtre soussigné Renée fille de honorable homme René
DALUZEAU marchand et Renée MAYNET sa femme et furent parrain et marraine honorable homme François GUILLAUME marchand et Marie DALUZEAU sœur paternelle de l’enfant, tous de cette paroisse. F.
GUILLAUME, Marie DALUSEAU, P. SEDILLEAU prêtre.


 


vue 161/235


Le jeudy 16e du mois cy dessus entre [enterrement] à René DALUSEAU


 


vue 223/235


Le jour premier de juilletr au dit an 1656, René DALUZEAU marchand demeurant dans ce bourg a espouzé en secondes nopces Renée
fille de François MAINET et de défuncte Catherine LE BALLEUX décédée en la paroisse de Champrond du diocèse de Chartres près Vibraye Après qu’il est apparu d’un certificat de la publication des
bans signé JAMIN curé  cure de Champrond, avons été conjoindre en mariage et donné la bénédiction nuptiale en l’église de Bessé par M. dudit lieu en
présence de Mathurin LE ROUX … de la ……. de  Courtanvau, René MOREAU
receveur de Bonnevau Me Jean AUVRAY apoticaire, et de François Maybet et autre parain de l’espouse. FOREAU


 Amicalement, Yves Piraux


 




Yves Piraux 08/05/2010 10:51



Bonjour,


J'ai trouvé "Les doléances du sel en 1643 à Villaines sous Lucé" dans les Annales fléchoises, tome VII, 1906 ; dans les Documents Inédits de Em. - L. CHAMBOIS, pages 387 et 388.


Cordialement,


Yves Piraux 



cocojobo 08/05/2010 10:57



Merci Yves pour la référence.
Bon week-end à vous.
Nicolas



Yves Piraux 07/05/2010 16:01



Bonjour,


Il me semble que mon dernier texte est illisible. Aussi, je le rédige à nouveau :


 Doléance sur le sel pour l'année 1643 à Villaines sous Lucé.


aujourd'hui dimanche 18e jour de janvier, à l'issue de grande messe paroissiale, l'an 1643, par devant nous, Toussaint PAPIN, notaire en la cour royale du Mans, résidant à Villaines sous Lucé,
sont dûment congrégés et assemblés les paroissiens manants et habitants du dit Villaines, au lieu et manière accoutumée au devant de la grande porte et entrée de l'église du dit Villaines, où
l'on a coutume faire et donner les avis de la dite paroisse.


Est comparu devant nous François JOUBERT, procureur syndic des paroissiens manants et habitants de la dite paroisse de Villaines, en l'année présente à commencer du 1er jour d'octobre
dernier, pour aller au mandement de vous, messieurs les grenetiers et contrôleurs du grenier à sel pour le roi, notre sire, au Château-du-Loir, suivant la commission par vous envoyée, en date du
16e jour de ce mois, pour les doléances et stérilité q

cocojobo 07/05/2010 20:56



Bonsoir Yves,


Merci beaucoup pour vos commentaires.


Très intéressante cette doléance sur le sel :-) Où l'avez vous trouvée ?


Bravo à vous,


Nicolas






Moro 02/05/2010 12:07






Elle est vraiment étrange cette histoire !


Bon dimanche


Bernard