Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 21:52

Les mentions marginales sont fortes utiles lorsque l'on fait une descedance.

En effet, sur les actes de naissance des individus nés après 1880, on a de grandes chances de les voir, puisque les mariages (après août 1897) et les décès (après mars 1945) sont mentionnés en marge de l'acte de naissance de l'intéressé.

Pour tout savoir sur les dates d'apparition des autres mention marginales, je vous conseille
cet article.

A Lhomme (72), le curé était précurseur. Sur un acte de mariage (très succinct) de 1601, on trouve mention du 2nd mariage de l'époux, 4 ans plus tard :

BMS 1581-1672, vue 124 / 463

Et le 22 février mil six cent et unq Anthoine MOLLET et Perrine, fille de Pierre DUBREIL.
En marge :
Et le second jour de may fut épousé Anthoine MOLLET avecque Renée fille de René MENART en mil six cent cinq.

Partager cet article

Repost 0
Published by cocojobo - dans Actes originaux
commenter cet article

commentaires

monique bluesy 24/09/2009 17:33


ce n'est pas fréquent de trouver ce genre de renseigneemnt à cette époque


Papillon 27/07/2009 14:14

Ca c'est le principe parce qu'il y a de nombreuses omissions. Par exemple ma grand-mère est née à St Calais en 1880, son mariage à St Calais en 1901 est bien mentionné mais son décès, toujours à St Calais, en 1964 n'est pas mentionné (au moins aux archives départementales alors que celui de sa soeur aînée a toutes les mentions alors qu'elle est décédée à Valennes en 1945. S'agissant de mon grand-père il manque aussi des mentions. Il est né à Conflans en 1875 et décédé à St Calais en 1967, A la mairie de Conflans, rien n'est mentionné sur son acte de naissance. Lorsqu'en 1996 mon père est décédé, la clerc de notaire de St Calais m'a demandé si mon gd père était décédé, et si oui où et quand parce que à conflans on ne connaisait pas la réponse (alors qu'il y est enterré !). Comme j'avais signalé cette omission à la mairie j'ai pu constaté dix ans plus tard que rien n'avait été fait. En revanche sur internet, les archives départementales, il est bien marqué décédé et à la bonne date.Avec un acte de décès d'un de mes aïeux à Valennes en 1857, c'est la deuxième fois que j'observe des différences entre les actes conservés en mairie et ceux envoyés aux tribunaux d'instance.

cocojobo 01/08/2009 13:49


Bonjour Jean-Claude,
J'ai également noté de mon côté beaucoup d'omissions de mentions marginales. Malheureusement, on ne peut pas toujours voir les 2 séries. Parfois, les AD possèdent les 2 et refusent leur accès
stipulant que leur consultation est posible en salle de lecture (microfilm ou numérisé). L'idéal serait de numériser les 2 séries car il peut y avoir des oublis tantôt dans l'une ou dans
l'autre.
Nicolas


mimi 27/07/2009 11:14

Merci Nico ! très utile cet article ; ton blog est toujours aussi intéressant.Bisous de mimi