Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 18:34

 

Il y a longtemps que je n'ai pas écrit d'article. Je vais donc vous soumettre une branche de mon arbre qui me pose problème. En général au début des recherches généalogiques, tout roule, les actes sont riches, mais plus on remonte dans le temps, plus la recherche est difficile (acte non filiatif, registres abîmés ou détruits ...).

Voici un bel exemple :

Mon ancêtre maternel Jean PASQUIER s’est marié au moins 2 fois :
- < 1682 avec Madeleine PILON
- en 1688 avec Marie RENVOISE

N’ayant pas trouvé le premier mariage, je ne trouve pas la filiation de Jean PASQUIER. Il faut donc aller à la chasse aux indices pour retrouver ses parents.

J’ai donc regardé les actes de baptêmes des enfants des 2 lits de Jean PASQUIER et en particulier les noms des parrains et marraines. En effet, ils sont souvent très instructifs. Ce n’est pas toujours le cas, mais on trouve généralement dans l’ordre de naissance des enfants : les grands-parents, les oncles et tantes puis des cousins ou amis qui se succèdent comme parrains / marraines.

 

 

 


 

 

On peut déjà constater qu’en 1682 il a eu des jumeaux de sa première femme Madeleine PILON. A cette date, Jean PASQUIER était meunier.


Jean PASQUIER, fils né en 1682, a pour parrain et marraine Charles PILON, Laboureur et Marguerite LECOUBLE.

Sur Saint-Calais, je retrouve bien un
Charles PILON, laboureur. Il s’est marié le 30.4.1685 à Saint-Calais avec Anne PASQUIER (fille de René PASQUIER et Anne BABIN). Il est fils de Simon PILON et de Madeleine BERTREAU.


 

Si on suit la logique d’attribution des parrains / marraines, Charles PILON pourrait être le frère de Madeleine PILON et/ou sa femme Anne PASQUIER la sœur de Jean PASQUIER. Cependant, il est parrain en 1682, soit 3 ans avant son mariage avec Anne PASQUIER, donc je penche plus pour la première hypothèse.

 

De René PASQUIER et Anne BABIN, on retrouve 6 enfants baptisés à Montaillé entre 1651 et 1660, dont un Jean PASQUIER le 24.2.1659 … sans doute un homonyme de notre ancêtre vu la remarque ci-dessus.

De Simon PILON et Madeleine BERTREAU, on trouve 2 filles nées à Conflans, dont une Madeleine née le 13.4.1657 … que j’imagine être la première femme de Jean PASQUIER.. Charles PILON semble né Saint-Calais en 1664 selon table (acte disparu, il ne reste que la table).

 

Madeleine BERTREAU est décédée à Saint-Calais le 2.6.1667. Son mari, Simon PILON, semble se remarié quelques mois plus tard, même s’il n’est pas dit veuf dans l’acte.

Mariage le 11.1.1668 à Saint-Calais entre Simon PILON (fils des +s Simon PILON,
meunier, et Jeanne CATROUX) avec Marguerite ECOUBLE (fille de + Pierre ECOUBLE, Chaudronnier). Les 2 mariés ne sont pas dits veufs, et pourtant, il semble que Simon PILON soit veuf de Madeleine BERTREAU et Marguerite ECOUBLE veuve de Jean PASQUIER.

En tout cas, l’époux avait 42 ans, car Simon PILON, fils de Simon PILON et Jeanne CATROUX, est né à Souday le 25.5.1625. Quant à l’épouse, elle est assistée de Noël GUIBERT, son cousin germain, et elle est demeurant à Saint-Calais depuis 6 ans.

A noter que l’on trouve à Saint-Calais, le 28.6.1687, le mariage de François PASQUIER (fils de + Jean PASQUIER et
Marguerite L’ECOUBLE) avec Jacquine PAPIN. François PASQUIER était cloutier. Il s’est remarié le 12.11.1709 avec Marie GAUDIN et est décédé le 31.1.1714 à Saint-Calais. A son décès, il est dit « François PASQUIER dit Bastanet ». Origine de ce surnom ?

 

Il est intéressant de voir que le couple François PASQUIER x Jacquine PAPIN a eu jumeaux des le 8.8.1688 à Saint-Calais … comme Jean PASQUIER x Madeleine PILON.

Les naissances gémellaires sont plutôt rares (environ 2% en France). Dans les cas naturels, elles sont principalement dûes à des prédispositions familiales / génétiques ou à un âge « élevé ».  Dans les 2 cas PASQUIER sus-indiqués, les jumeaux sont les premiers enfants du couple, donc les parents avaient environ 25-30 ans, sauf peut-être pour Jacquine PAPIN qui frôlait peut-être les 40 ans dans la mesure où c’était sa 2e union.

Dans la mesure où tous les 2 ont des enfants
jumeaux, on peut imaginer que Jean et François PASQUIER étaient frères … ce qui expliquerait que Marguerite LECOUBLE (que l’on sait mère de François) soit la marraine du premier enfant de Jean, en qualité de grand-mère.

En tout cas, François PASQUIER, fils de Jean PASQUIER et Marquerite LECOUBLE, a été baptisé à Ecorpain le 19.2.1657 et il a bien un frère Jean baptisé même commune le 25.6.1652.

Le couple Jean PASQUIER x
Marguerite LECOUBLE a eu des enfants jusqu’en 1659 à Ecorpain. Jean PASQUIER est certainement décédé peu de temps après car Marguerite LECOUBLE est arrivée à Saint-Calais vers 1662 d’après son mariage en 1668. Malheureusement les décès d’Ecorpain sont très lacunaires à cette période.

En considérant que notre ancêtre Jean PASQUIER est frère de François, nous arrivons à la parentèle suivante :

 

 



Parmi les parrains / marraines des enfants PASQUIER / LECOUBLE, on retrouve :
- Jeanne BIDAULT femme de Gilles BIDAULT

- Antoine BIDAULT

 

Ceux-ci me renvoient au mariage de Noël GUIBERT (cousin germain présent en 1668 au mariage de Marguerite LECOUBLE comme vu ci-dessus). En effet, Noël GUIBERT s’est marié en 2ndes noces le 23.10.1651 à Ecorpain avec Michelle HENRY. Il est assisté de Gilles BIDAULT, son cousin.

On peut ainsi imaginer des origines communes entre :
- Noël GUIBERT

- Gilles BIDAULT
- Marguerite LECOUBLE

ou leurs conjoints respectifs

Le second mariage de Noël GUIBERT n’indique pas le nom de sa 1ère épouse mais on peut imaginer qu’il se soit marié en premières noces à Anne BABIN dont enfants baptisés en 1629 (
jumeaux) et 1633 à Montaillé. La gémellité a encore frappé ;-)

 

Je n'ai pas trouvé d'autres éléments sur les GUIBERT et BIDAULT.


L’acte de décès de Jean PASQUIER entre 1692 (date de naissance de son dernier enfant connu) et 1710 (date de mariage de sa fille) pourrait nous aider. S’il y a son âge ou des parents cités. Son décès n’est, semble t’il, pas  à Saint-Calais, Montaillé, Bouloire …


Tout élément permettant de compléter mes recherches, justifier mes hypothèses ou, au contraire, les infirmer sera le bienvenu.

Merci d'avance.

Partager cet article

Repost 0
Published by cocojobo - dans S.O.S.
commenter cet article

commentaires